Quels outils numériques utiliser pour assurer la gestion d’un concessionnaire automobile ?

0
69

Un concessionnaire automobile paraît une entreprise simple à gérer. Effectivement, il suffit normalement de vendre des voitures, mais la réalité est tout à fait différente. La concession auto revêt de plusieurs facettes qu’il faut tout gérer en même temps. L’utilisation d’outils numériques est d’une grande aide dans cette optique. Bien entendu, il faut bien choisir les logiciels à utiliser pour assurer la gestion de l’entreprise.

Utiliser un DMS : le logiciel de base pour la concession auto

Un DMS ou Dealer System Management est un logiciel de base que tout concessionnaire utilise pour assurer les flux de tâches. C’est un progiciel de type ERP spécialement conçu pour la concession de véhicules incluant ceux neufs et d’occasion. Ainsi, le DMS répond particulièrement à leurs besoins, notamment pour la gestion des stocks, les financements, les opérations commerciales et surtout, les opérations administratives. Cet outil permet d’assurer les missions de base d’un vendeur de voitures agréé, mais récemment, c’est aussi devenu un outil de marketing. En effet, tous les DMS ne fonctionnent logiquement qu’avec une connexion internet. Ce qui facilite la réalisation des tâches marketing en ligne et le reporting.

Évidemment, ce ne sont pas tous les DMS qui sont dotés de telles fonctionnalités. Voilà pourquoi le choix de ce logiciel doit être une priorité pour les concessionnaires de véhicules. L’objectif étant de garantir la satisfaction du client. Il faut ainsi prendre en compte quelques critères pour choisir le meilleur DMS. Néanmoins, les fonctionnalités font la différence entre un logiciel de gestion de concessionnaire et un autre. L’idéal est donc d’opter pour celui qui favorise une gestion complète de son parc automobile. Cela inclut donc l’identification et la traçabilité des voitures. Aussi, les fonctionnalités liées à la comptabilité seraient les bienvenues. Si d’autres options manquent, il peut toujours être utile d’utiliser un autre logiciel en plus.

Utiliser une application en plus : un outil pratique et efficace

Dans le monde de la concession automobile, il n’est pas, en effet, rare de voir des concessionnaires utiliser un autre logiciel que les DMS qu’on leur a imposés. La raison est toute simple, la plupart des Dealer System Management ne sont pas complets. Du moins, leurs fonctionnalités ne sont pas assez intuitives pour faciliter le travail des salariés dans les concessionnaires. De plus, elles ne profitent pas à 100% aux clients. À titre d’illustration, la validation des devis devrait être le plus rapide possible pour répondre aux besoins pressants des potentiels acheteurs. L’utilisation d’une autre application peut justement optimiser le suivi de ces demandes grâce à la signature électronique en ligne.

Cette dernière n’est pas une fonctionnalité que l’on a l’habitude de voir dans un DMS basique. Bien entendu, les fournisseurs offrent différentes sortes d’applications qui couvrent d’autres options intéressantes. On peut citer l’envoi et la validation des ordres de réparations pour les voitures d’occasion. Mieux encore, un progiciel comme l’application Fast Key permet de faire un état des lieux d’un véhicule à distance. Ce qui facilite grandement le travail du personnel chargé de faire les réparations. Pour finir, la ou les applications à utiliser en plus d’un DMS doivent être compatibles avec ce dernier.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here