Vous souhaitez acheter une voiture à un particulier ? C’est une bonne idée, vous allez sans doute pouvoir faire une bonne affaire. Toutefois, l’aventure peut aussi tourner au cauchemar, en l’absence des garanties offertes par un vendeur professionnel. Pour éviter les mauvaises surprises et pour bien acheter son automobile de particulier à particulier : voici quelques conseils.

Bien choisir son canal d’achat

Dans les ventes de voiture de particulier à particulier, les petites annonces sont un canal privilégié. On en trouve sur des sites spécialisés ou des sites généralistes. Dans tous les cas, pour éviter les arnaques dont on parle si souvent dans les médias, il est indispensable de prendre une série de précautions :

  • une affaire trop belle peut cacher une arnaque. il ne faut pas se laisser tenter.
  • il faut éviter de cibler une voiture située hors du territoire français.
  • il est préférable de pouvoir joindre le vendeur par mail et par téléphone.
  • il est fortement déconseillé de verser une somme d’argent avant de concrétiser l’achat que ce soit pour le transport de la voiture ou pour effectuer des réparations.

Les petites annonces vous rebutent ? Vous pouvez aussi passer par votre garagiste habituel, qui prend peut-être des voitures en dépôt vente.

Cela vous permet d’acheter une voiture à un particulier tout en étant rassuré sur l’existence et l’état du véhicule.

Prendre rendez-vous pour voir et essayer la voiture

Si vous avez repéré un véhicule qui vous intéresse, il est impératif que vous rencontriez le vendeur et que vous puissiez voir la voiture avant de verser une quelconque somme d’argent. Une fois face au véhicule, inspectez-le et vérifiez notamment les points suivants : l’état de la carrosserie, l’état de l’habitacle et l’état des pneus.

Il est également indispensable que vous essayiez le véhicule. Faites tourner le moteur et écoutez ; aucun bruit suspect ne doit s’entendre. Vérifiez également la couleur des gaz d’échappement. En roulant, lâchez une seconde le volant sur une ligne droite bien dégagée pour vous assurer que la direction ne tire pas à droite ou à gauche. Effectuez des accélérations et des freinages : les commandes doivent répondre sans problème (freins, embrayage).

Si dans votre entourage vous avez un proche qui a des connaissances en mécanique et / ou en carrosserie, faites-vous accompagner.

Pour finir, interrogez le propriétaire sur l’historique du véhicule, notamment sur son entretien et sur les accidents, les pannes et les réparations antérieurs.

Au moindre doute, n’hésitez pas à abandonner votre achat. Vous pouvez aussi demander les coordonnées du garagiste habituel du véhicule pour l’interroger.

Concrétiser l’achat en toute sécurité

Pour pouvoir vendre la voiture, le vendeur doit vous présenter un contrôle technique à jour, le carnet d’entretien du véhicule et un certificat de non gage.De votre côté, vous devez avoir un solde suffisant sur votre compte en banque pour acheter le véhicule. Un prêt auto vous sera peut être nécessaire. Pour plus d’information, rendez-vous sur le site creditvehicule.fr.

Dans tous les cas, le vendeur devrait vous réclamer un chèque de banque. C’est un moyen de paiement que vous devez demander par avance à la banque. Vous devez connaître le montant exact de la transaction au moment de votre rendez-vous à la banque.

Quand vous donnez le chèque au vendeur, celui-ci doit vous remettre la carte grise avec la mention « cédé », les clés et le véhicule.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici