La mise en place d’une flotte automobile permet à une entreprise de fournir à ses employés les moyens de se déplacer en vue d’assurer la réalisation des missions à exécuter à l’extérieur, sur le terrain. La gestion d’une telle flotte requiert cependant d’en maitriser les rouages. Il faut ainsi bien faire le choix des voitures et déterminer les bons outils de gestion de parc qu’il convient d’employer. Divers autres éléments sont également à prendre en considération. Apprenez-en plus dans  cet article sur les solutions et les techniques qu’il est possible d’exploiter afin d’obtenir les meilleurs résultats dans le cadre d’une gestion de parc automobile.

Bien choisir les véhicules de sa flotte

Le bon choix des véhicules composant une flotte est une étape cruciale de la gestion de parc automobile. Pour bien faire ce choix, il est utile de prendre en considération certains critères.

La consommation en carburant

Le critère du niveau de consommation de carburant des véhicules à choisir est crucial. Il permet d’avoir la maîtrise des dépenses liées au parc automobile.

Toutes les voitures n’ayant pas des caractéristiques identiques sur le registre de la consommation de carburant, la prudence recommande d’opter en priorité pour des voitures peu gourmandes afin de réduire les dépenses mensuelles en carburation.

Cela ne revient pas à choisir exclusivement des voitures bas de gamme, mais à retenir celles dont les frais de fonctionnement sont abordables au regard de l’énergie consommée.

Les frais d’entretien des véhicules

De manière générale, au moment de l’acquisition d’un véhicule, on est plus attentif au prix d’achat du véhicule qu’au coûts d’entretien à venir. Ces frais dont les montants sont variables par nature peuvent pourtant s’avérer importants.

Il est donc essentiel de veiller à l’adéquation entre les caractéristiques du véhicule et la nature des missions auxquelles il est destiné afin de faire un choix convenable.

Le mode d’acquisition des véhicules

Il existe deux modes d’acquisition de véhicule :

  • L’achat : il permet de disposer d’un véhicule et d’en avoir la propriété. Le coût d’achat peut être conséquent, mais ce mode d’acquisition présente des avantages sur le long terme;
  • La location : elle permet d’éviter le lourd investissement que constitue l’achat d’une voiture. Elle s’avère particulièrement avantageuse lorsqu’elle est faite pour une longue durée.

Afin de déterminer le mode d’acquisition le plus avantageux, il convient d’évaluer le montant des différents frais liés à chacun d’entre eux.

Bien exploiter les outils de gestion de parc automobile

La gestion de parc automobile ne se limite pas au choix des véhicules qui la composent. Il faut également pouvoir assurer un contrôle permanent de leur utilisation. Pour cela, il est nécessaire de disposer des outils les plus modernes en matière gestion de flotte automobile.

Ces outils se présentent sous la forme d’appareils électroniques, d’applications et de plateformes connectées qui permettent de contrôler à distance de l’ensemble des véhicules du parc. Ils intègrent de nombreuses fonctionnalités au nombre desquelles :

  • La géolocalisation des véhicules de la flotte, où qu’ils soient et à tout moment ;
  • Le contrôle des dépenses en carburation ;
  • La protection contre les risques de vol ;
  • La sécurité des collaborateurs ;
  • Le suivi des déplacements effectués par les collaborateurs au cours de leurs missions ;
  • Une meilleure affectation des missions aux collaborateurs ;
  • L’optimisation de l’expérience clientèle.

Les flux d’information générés par ces outils en temps réel permettent d’optimiser la gestion du parc automobile. Leur exploitation est primordiale lorsque l’entreprise ne dispose pas d’un service logistique pour appuyer sa gestion de flotte automobile.

Sensibiliser les collaborateurs à une conduite automobile responsable

La gestion d’une flotte de véhicules implique également la sensibilisation des collaborateurs auxquels ces véhicules sont attribués car ils sont les premiers concernés par la gestion de la flotte.

Cette sensibilisation consiste à rappeler à ces collaborateurs le respect du code de la route lorsqu’ils se servent des véhicules de la flotte dans le cadre de leurs missions et les conséquences liées au non-respect de ces règles.

Il convient également d’éveiller leur conscience quant aux réflexes indispensables dans le cadre de la conduite automobile, notamment ceux touchant à une utilisation responsable de la climatisation, au respect des limitations de vitesse et à l’entretien du véhicule. Cliquez ici pour en savoir plus.

La prise en charge d’une flotte de véhicules peut s’avérer complexe. Le recours à un logiciel de gestion de parc automobile facilite cependant sensiblement cette prise en charge.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici