Le stage de sensibilisation à la sécurité routière

0
310
Sensibilisation routière

Tout savoir sur le stage de sensibilisation à la sécurité routière

Le stage de sensibilisation à la sécurité routière n’est autre que le nom officiel du stage dit de récupération de points. Volontaire ou obligatoire, il sensibilise les participants aux comportements à risque sur la route et permet de récupérer plusieurs points, voire d’éviter une sanction judiciaire. Voici toutes les informations à connaître sur cette formation accessible partout en France.

Pourquoi suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière ?


Une infraction routière peut vous faire perdre jusqu’à 6 points ou même 8 pour des infractions cumulées. Pour les récupérer, vous avez le choix entre patienter ou vous inscrire à un stage. Etalé sur deux jours consécutifs, le stage peut vous permettre de récupérer jusqu’à 4 points dès le lendemain.

La récupération automatique de points


Il est possible de récupérer automatiquement les points perdus sur son permis mais les délais varient. En cas d’infraction ayant coûté 1 seul point, le point est restitué au bout de 6 mois. Le délai passe à 2 ans dans le cas d’une infraction de catégorie 2 ou 3 et à 3 ans pour une contravention de classe 4, comme le non-respect d’une priorité ou l’utilisation du téléphone au volant. Ces délais ne valent cependant que si aucune infraction n’a été commise entretemps, sinon quoi il faut attendre 10 ans pour regagner les points perdus.

Récupérer ses points en effectuant un stage


Chaque session de formation s’étale sur 14 heures. Animé par un psychologue et un spécialiste de la sécurité routière, le stage a pour but de sensibiliser les conducteurs aux bonnes pratiques sur la route. Un module met en avant les données générales relatives à la sécurité routière tandis que l’autre s’attarde sur les facteurs de risque que sont la vitesse, les stupéfiants et autres psychotropes.

Quand participer à un stage de sensibilisation à la sécurité routière ?


Un stage de sensibilisation à la sécurité routière peut s’effectuer une fois par an de manière volontaire. Il est toutefois obligatoire pour les jeunes conducteurs s’étant vu retirer 3 points ou plus sur leur permis probatoire, auquel cas l’inscription doit intervenir dans les 4 mois à dater de la réception de la lettre officielle 48N. Le stage peut aussi se substituer à des poursuites judiciaires sur proposition du juge. Sa validation permet alors d’éviter une sanction mais pas de récupérer les points perdus.

Où effectuer un stage ?


Il est possible d’effectuer un stage de récupération de points partout en France, même hors du lieu de résidence. Le centre doit toutefois être reconnu par la préfecture du département concerné. Compte tenu des places limitées à 20 participants par stage, il peut être judicieux de consulter la liste des centres agrées sur le site plusdepoints.fr. Cette information est accessible sur les sites des préfectures.

Comment s’inscrire ?


Avant toute chose, vérifiez que vous disposez d’au moins 1 point sur votre permis et surtout que celui-ci n’a pas été invalidé. Vous pourrez ensuite vous inscrire en ligne ou par téléphone. Un document mentionnant votre solde de points vous sera demandé, comme le RII ou relevé d’information intégral. Ce document peut être demandé à la préfecture en se rendant sur place ou par courrier. Les jeunes permis devront également présenter la lettre 48N ou, en cas de perte, une copie délivrée par la préfecture. Pour valider votre inscription, il vous suffira de procéder au règlement.

Quel tarif prévoir ?


Les prix d’un stage de sensibilisation à la sécurité routière varient sensiblement d’une région à l’autre. En moyenne, il faut compter 205 à 285€ intégralement à la charge du candidat. Les jeunes conducteurs pourront toutefois demander le remboursement de la contravention liée à l’infraction ayant entraîné le stage, sur présentation de l’attestation remise à l’issue de la formation.


Le stage de sensibilisation à la sécurité routière est un excellent moyen d’améliorer son comportement au volant et de regonfler le solde de ses points. Si votre solde est en berne, n’hésitez pas à consulter la liste des centres agréés. Deux jours de formation suffiront pour aborder la route avec plus de sérénité.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here