Vous avez déjà sûrement entendu parler de gyrophares ? Pour rappel, il s’agit d’un élément visuel et sonore que nous avons l’habitude de croiser sur la route dans la vie de tous les jours. Cependant, aujourd’hui, nombreuses sont les personnes qui ignorent encore la signification du gyrophare et son utilité. Vous aussi, vous avez envie d’en savoir plus sur ce dispositif de signalisation ? Ce petit rappel de ce qu’est un gyrophare est fait pour vous. Découvrez à travers ce billet les essentiels à savoir à propos des gyrophares. 

Un gyrophare : c’est quoi exactement ?

Un gyrophare est un feu de signalisation rotatif. Il est souvent apposé sur le pavillon des voitures qui sont « prioritaires » sur la route. Il est aussi souvent placé sur le toit des véhicules « d’intérêt général ». Les gyrophares sont globalement associés à des sirènes sonores. Les voitures qui sont équipées de ce type de dispositif sont donc prioritaires. Les autres usagers de la route doivent donc leur laisser le passage selon le Code de la route. Notez que les véhicules équipés de gyrophares n’ont pas forcément de plaque d’immatriculation différente pour les identifier rapidement. Toutefois, il est généralement inscrit sur la carte grise de la voiture en question la permission d’utilisation de gyrophare.

Sachez à titre informatif que c’est un gendarme lyonnais, Julien Pecoud-Bouvet, qui a inventé le gyrophare. Son invention remonte au début du XXe siècle. D’antan, le gyrophare permettait d’identifier les voitures prioritaires. De nos jours, les gyrophares existent toujours et permettent d’identifier les véhicules en mission (voitures d’intervention et prioritaires). Les gyrophares utilisent actuellement deux technologies, notamment, gyrophare avec ampoule halogène ou gyrophare led. Il existe 3 types de gyrophares, à savoir, le gyrophare bleu et sirène à deux temps, le gyrophare bleu et sirène à trois temps ainsi que le gyrophare orange ou jaune sans avertisseur sonore.

Focus sur les différents types de gyrophares

Comme dit plus haut, il y a 3 types de gyrophares : le gyrophare bleu et sirène à deux temps, le gyrophare bleu et sirène à trois temps et le gyrophare orange ou jaune sans avertisseur sonore. Ce sont donc les 3 grandes catégories du gyrophare à connaître. Les voitures prioritaires et d’intervention utilisent les gyrophares bleus et sirènes à deux temps. On peut citer en guise d’exemple le convoi policier, gendarmerie, pompiers, douanes, SAMU… Sur la route, ces derniers sont donc prioritaires. 

Quant aux gyrophares bleus et sirènes à trois temps, ils sont utilisés par les véhicules en mission d’intérêt public non prioritaire. Par exemple, on peut citer les ambulances, les véhicules du réseau électrique ou du gaz… Il est important de noter que les véhicules munis de ce type de gyrophare doivent se soumettre au respect du Code de la route. Toutefois, autant que possible, les usagers de la route doivent les laisser passer. Pour finir, les gyrophares jaunes ou orange sans avertisseur sonore sont destinés pour les véhicules encombrants ou lents. Lorsque ces voitures allument leurs gyrophares, elles sont considérées dans ce cas comme des convois exceptionnels. En d’autres termes, ce genre de gyrophares permet d’indiquer un danger.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici