Acheter une voiture en Allemagne, comment cela se passe pour revenir en France avec ?

0
92
achat-voiture-étranger

Grâce à l’Union Européenne, acheter une voiture en Allemagne est devenu une pratique courante pour de nombreux français amateurs de véhicules allemands.

Même si la démarche est relativement simple aussi bien pour les véhicules neufs que pour les véhicules d’occasion, il est impératif de bien comprendre les différentes étapes afin d’éviter de mauvaises surprises.

Voici tout ce que vous devez savoir pour importer votre véhicule depuis l’Allemagne pour la France sans vous casser la tête.

Transport du véhicule de l’Allemagne pour la France : 3 options s’offrent à vous

La signature de l’acte de vente, l’achat proprement dit du véhicule, est l’étape la plus simple de l’acquisition. Les choses se compliquent au moment du transfert de la voiture de l’Allemagne vers la France. En effet, le véhicule n’étant pas encore immatriculé, vous ne pouvez pas le conduire ou le déplacer sans avoir effectué quelques démarches administratives.

Ainsi, pour transporter votre nouveau véhicule de l’Allemagne pour la France, 3 options s’offrent à vous :

  • Utiliser une plaque d’immatriculation de transit afin de pouvoir traverser la frontière allemande à bord de votre véhicule.
  • Utiliser une remorque attelée à un véhicule immatriculé en France pour transporter la nouvelle voiture achetée en Allemagne.
  • Passer par les services d’un importateur, qui gèrera tout à votre place et vous livrera le véhicule à l’adresse souhaitée en France.

Documentation requise pour importer une voiture d’Allemagne en France

Si vous ne voulez pas vous casser la tête avec toutes ces démarches administratives, nous vous recommandons vivement d’opter pour les services d’un importateur. Par contre, si vous souhaitez tout gérer vous-même, voici ce que vous devez fournir.

Pour l’obtention d’une plaque d’immatriculation provisoire

Encore appelée plaque de transit ou carte grise WW, la plaque provisoire s’obtient sur le site immatriculation.ants.gouv.fr. Il vous sera demandé :

  • La facture d’achat ou certificat de cession du véhicule en Allemagne
  • Le justificatif d’immatriculation allemande (carte grise)
  • Le quitus fiscal
  • Une copie de votre pièce d’identité
  • Un justificatif de domicile.

En cas de transfert par remorque

Pour pouvoir traverser la frontière Franco-Allemande, vous devez fournir les mêmes pièces que celles requises pour l’obtention d’une plaque provisoire, à l’exception du justificatif de domicile, qui n’est pas nécessaire.

Les démarches à entreprendre une fois la voiture en France

Une fois le véhicule en France, vous devez entreprendre les démarches suivantes pour pouvoir circuler légalement :

  • L’obtention du certificat de conformité européenne
  • La souscription à une assurance pour le véhicule
  • Se mettre à jour avec le contrôle technique
  • L’immatriculation définitive du véhicule.

Les pièges à éviter en important une voiture de l’Allemagne pour la France

L’objectif principal d’un Français achetant une voiture en Allemagne est de faire une bonne affaire. En cas de mauvaise surprise comme un véhicule d’occasion comportant des anomalies et pannes cachées, les dépenses imprévues peuvent vous coûter très cher. Et du coup, l’acquisition du véhicule vous reviendra plus chère que si vous l’aviez faite directement en France.

Raison pour laquelle avant de vous décider et de signer l’accord de vente, prenez le temps de bien contrôler le véhicule. Inspectez l’intérieur comme l’extérieur et assurez-vous que tout est conforme à vos attentes. Vérifiez aussi le moteur, le carnet d’entretien, les factures des pièces d’usure, la notice du constructeur, … N’hésitez pas à vous faire assister par un proche expert ou simplement via un site spécialisé, si nécessaire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here