Home Automobile Comment réagir si je suis témoin d’un accident de la route ?

Comment réagir si je suis témoin d’un accident de la route ?

0
Comment réagir si je suis témoin d’un accident de la route ?

On dénombre toujours de nombreux accidents de la route en France. Et malheureusement, nombreux sont ceux qui y assistent impuissants. Si cela vous arrive, vous devrez vous rendre utile, apporter votre secours, réagir sans vous mettre en danger. Vous souhaitez savoir comment réagir si vous êtes témoin d’un accident de la route ? Quels gestes adopter ? Découvrez dans cet article la conduite à tenir s’il arrive que vous soyez témoin d’un accident de la route.

La sécurité des lieux : une priorité !

Si vous êtes témoin d’un accident de la route et qu’aucun automobiliste ou secours ne soit sur les lieux, vous avez l’obligation de porter secours. D’ailleurs, vous serez peut-être plus à même de porter assistance malgré la présence d’autres personnes sur place, n’hésitez donc pas à vous arrêtez pour aider.

La première des actions à mener si vous êtes témoin d’un accident de la route est de protéger et sécuriser les lieux.   

Cette action permet d’éviter d’autres accidents au même endroit. Et pour ce faire, vous devrez vous assurer d’installer un périmètre de sécurité. Précisément, vous devez :

  • Tout en laissant l’espace pour les secours, garez votre véhicule sur le bas-côté, en veillant à allumer vos feux de détresse ;
  • Enfilez votre gilet fluorescent ;
  • Disposez votre triangle de pré-signalisation à 30 mètres minimum et visible à 100 m ;

Afin d’écarter tout risque d’explosion et si cela est possible, coupez le contact du véhicule accidenté.

Faites le constat et alertez les secours

Sur les lieux d’un accident, une fois que vous avez sécurisé, alertez les secours.

Avant d’appeler les secours, veillez à identifier et hiérarchiser les faits afin de passer votre message au secours de manière cohérente, précise et concise. Ceci permet aux secours de venir avec l’équipement adéquat pour une intervention efficace. Vous devez ainsi noter :

  • La nature de l’accident : voiture, moto, etc. ;
  • Le lieu exact, notamment en décrivant des points de repère possibles ;
  • Le nombre et l’état de santé des victimes ;
  • Les possibles circonstances particulières, telles qu’un risque d’incendie.
  • Pour alerter les secours, utilisez les numéros d’urgences connus :
  • Le numéro d’urgence européen, au 112 ;
  • Le SAMU, au 15 ;
  • Les sapeurs-pompiers, au 18 ;
  • La police ou la gendarmerie, au 17.

Sur l’autoroute, utilisez de préférence une borne d’appel d’urgence, afin que les secours vous localisent rapidement.

Portez secours et assurez-vous de témoigner

Avant que les secours n’arrivent sur les lieux de l’accident, si vous le pouvez, vous devez porter secours aux sinistrés.

Cette assistance est une obligation légale. Si vous maitrisez les premiers gestes de secours, veillez à procurer aux victimes les premiers soins que vous connaissez.

Cependant, si vous ne connaissez pas ces premiers gestes de secours, veillez à ne pas toucher la victime, au risque de causer des complications.

Néanmoins, vous pouvez :

  • Couvrir la victime avec une couverture ;
  • Lui parler afin qu’elle reste consciente.

À l’arrivée des secours, vous ne devez pas partir, puisque vous devrez donner votre témoignage à la police. Ceci aidera à faire la lumière sur cet accident. Veillez également à laisser votre contact, car l’assureur peut vous contacter.

En portant ainsi secours, vous sauverez des vies. Perfectionner vos connaissances en participant à des stages de premiers secours

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here